Version mobile |

Portfolio

Jul 28, 2012 -

Lors de la modernisation des contrôles de l’usine de Lynemouth, en Angleterre, le besoin exprimé par Alcan était au niveau du contrôle temps réel des 176 cuves. Une solution ouverte et ultra-robuste devait être conçue et
déployée. Cette solution devait aussi interfacer avec les systèmes de 2eme niveau (UNIX).

 

LE CLIENT

Rio Tinto Alcan est le leader mondial de la production d'aluminium. Il est l'un des plus importants fournisseurs de bauxite, d'alumine et d'aluminium. Son leadership est renforcé par les principes du développement durable, qui
dictent ses actions et ses décisions. L'excellence en matière de santé, de sécurité et d'environnement est une de ses grandes priorités.

 

LE DÉFI

Le haut débit de communication avec les serveurs du niveau 2, l’intégration d’un nouveau protocole propriétaire (ISONet d’Apix) et la nécessité d’encapsulation et de génération automatique des codes rendait difficile l’utilisation d’un automate traditionnel. Par ailleurs, la solution devait gérer les avis de changement inévitables et faciliter la certification du système par l’entremise d’un simulateur complet de la salle des cuves.

 

LA SOLUTION

Un architecture modulaire a été développée, en partie par la création d’une librairie de blocs de contrôle. Le client a choisi la proposition d’une plateforme ouverte, basée sur des PC industriels. L’engin de contrôle choisi fut ISaGRAF avec le protocole ISON et pour les cartes d’entrées/sorties. Pour les communications avec le niveau 2, un protocole propriétaire TCP/IP a été développé entre l’application de contrôle et les serveurs. Des générateurs de codes et d’instances de blocs automatiques furent aussi développés.

 

Chiffres

  • 176 cuves d’électrolyse;
  • 6000 entrées / sorties physiques;
  • Protocole ISONet Apix;
  • Communications TCP/IP avec serveur;
  • 4 processeurs Ziatech STD-32;
  • Redondance de type ‘cold stand-by’;
  • 1 poste de supervision;
Jul 27, 2012 -

Lallemand fourni un système complet d’entreposage et de livraison de levure liquide à ses clients. Le mandat confié était d'automatiser complètement la gestion des deux cuves de levure liquide, d’une capacité de
40,000 lbs chacunes, et d'assurer le transfert automatique de quantités précises de levure vers les mélangeurs à pâte pour la production de pain, selon les recettes des boulangers.

 

LE CLIENT

Lallemand produit de la levure de boulanger. Sa division “ingrédients” répond aux besoins de l'industrie des boulangeries par une prestation de pointe et une technologie basée sur la levure, les enzymes et produits contenant des ingrédients de spécialité. Ces produits de base sont complétés par des services à valeur
ajoutée pour le boulanger.

 

LE DÉFI

La levure étant vivante, un contrôle serré des paramètres d’entreposage était requis. Aussi, une légère variation de la quantité de levure livrée dans le mélangeur à pâte peut affecter grandement la qualité du pain, d'où le besoin
d'un contrôle très précis.

 

LA SOLUTION

Un ordinateur industriel principal exécutant un engin de contrôle de type "Soft Logic" a été déployé. Les  communications sont sous RS-485 vers des cartes d'entrées et sorties, ou avec Data Highway+ vers des modules Allen Bradley. Un IHM local, près des cuves de levures, assurait la gestion des stocks et des modes de production.
Les demandes de transfert de levure vers les mélangeurs se faisaient manuellement par des modules Red Lion, ou automatiquement à partir de requêtes envoyées à partir d’un système central.

 

LES Chiffres

  • 1 ordinateur industriel par boulangerie
  • 80 entrées et sorties
  • Opto-22 ou Allen-Bradley
  • Protocoles RS-485 ou DH+
  • Communications Red Lion
  • Accès modem pour contrôle à distance